Ostéopathie crânienne, techniques et protocoles de by Alain Berton

By Alain Berton

Cet ouvrage destiné aux étudiants en école d’ostéopathie comme aux professionnels est articulé en trois volets :
- los angeles première partie établit les principes fondamentaux du raisonnement ostéopathique et définit le système crâne sur les plans mécanique, neurologique et vasculaire ;
- l. a. deuxième partie passe en revue les différentes pathologies du crâne, mais aussi de los angeles sphère oro-faciale dans une optique de diagnostic ostéopathique ;
- los angeles troisième partie disclose enfin les tests et strategies de manipulation utilisés en ostéopathie crânienne en déroulant à chaque fois les contacts et le positionnement, l. a. mécanique et los angeles gestuelle mises en œuvre.
L’ensemble est illustré de croquis didactiques rappelant les fondements anatomiques et physiologiques du système crâne puis de photographies couleurs présentées en regard du texte.

Cet ouvrage traite d'ostéopathie crânienne. L’ensemble est illustré de croquis didactiques rappelant les fondements anatomiques et physiologiques du système crâne puis de photographies couleurs présentées en regard du texte.

Show description

Read or Download Ostéopathie crânienne, techniques et protocoles de traitement PDF

Similar physical therapy books

Coaching fastpitch softball successfully

Veteran trainer Kathy Veroni and assistant trainer Mindy Dessert exhibit ''how to construct a successful softball application and box a very good workforce each year. . .. [Includes] pattern perform and conditioning plans, scouting playing cards, assessment types, group sponsorship actions, and greater than 220 illustrations. ''--Cover.

Neurological assessment : a clinician's guide

Neurological review is a short reference device to making a choice on these all vital hyperlinks to pathology and body structure - the most important for effective medical reasoning and eventually greater sufferer care. established round one power sub-problem encountered via neurologically-impaired sufferers, each one evaluate bankruptcy starts off with a precis chew after which presents photographic advice on the right way to research and outline the matter with a proof as to why it is very important verify it.

Neuroscience in Medicine

Carrying on with development has been made in figuring out the mind on the molecular, anatomic, and physiological degrees within the years following the "Decade of the Brain," with the consequences offering perception into the underlying foundation of many neurological illness tactics. In Neuroscience in medication, 3rd version, a distinct panel of uncomplicated and medical investigators, famous for his or her instructing excellence, offer completely up to date and revised chapters to mirror those striking advances.

Extra info for Ostéopathie crânienne, techniques et protocoles de traitement

Sample text

Neuro-vasculaire : – C8-D4, en particulier les côtes, pour les centres de commande orthosympathiques de la tête ; – C1 pour le ganglion cervical supérieur, par l’intermédiaire de l’anse de l’atlas. • Vasculaire : – circulation veineuse (plexus ptérygoïdien et tronc thyro-linguo-facial) : - pompage par l’intermédiaire de la mandibule ; - technique sphéno-maxillaire ; - sphénoïde intra-osseux (ptérygoïdes) ; - tissus mous du cou, en particulier ceux proches de gonion ; – circulation lymphatique, pour le système immunitaire de la région : le cercle de Waldeyer est une collection de tissu lymphatique, dont font partie les amygdales, situé dans l’oropharynx.

Le syndrome de Ménière associe vertige, vomissement, acouphène et hypoacousie, dont la durée va de quelques minutes à quelques jours, et peut laisser des séquelles auditives. TRAITEMENT On investiguera l’oreille interne et ses variables de régulation. • Mécanique : – temporal : les 6 pivots de la base, la tente, les tissus mous du cou jusqu’en sousdiaphragmatique, la temporo-zygomatique, la temporo-pariétale, l’ATM, et en intra-osseux ; – cervicales, en particulier la charnière C0-C1-C2 ; – dorsales hautes.

Neurologique : – l’innervation parasympathique est assurée par le nerf VIIbis, via le ganglion sphéno-palatin, sur lequel on peut agir par des sollicitations directes du tissu conjonctif de la zone, la sphéno-maxillaire, le palatin, et le sphénoïde intra-osseux (ptéry-goïdes) ; – l’innervation sensitive est assurée par le nerf V1, qui peut être le siège d’une épine irritative sur le système. Il faut donc vérifier : - C2-C3-C4-C5 pour le noyau de terminaison du V ; - le sphénoïde en intra-osseux et la fronto-sphénoïdale pour la fente sphénoïdale, dans laquelle passe le V1 ; - l’anneau de Zinn ; - la tente et le ligament de Gruber (hémi-tente, sphéno-pétreux) ; - la faux (techniques de membranes de tension réciproque, pariétale, frontoethmoïdale).

Download PDF sample

Rated 4.07 of 5 – based on 41 votes